Allocations de chômage

Chômage 

L'assurance-chômage consiste en l'octroi d'allocations en remplacement des revenus professionnels perdus. En Belgique, le chômage est gérer par l'ONEM, Office National de l'Emploi.

L'ONEM octroi ou non les allocations de chômage, et celles-ci sont payées par des Organismes de Paiement, qui en Belgique sont composés des Syndicats Socialiste, Chrétien, et Libéraux. Il existe également un organisme public de paiement des allocations de chômage qui est la CAPAC (Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage).

Plus d'informations :


Droit au chômage

En Belgique, pour bénéficier des allocations de chômage, il faut avoir travaillé une certaine période durant une période de référence.

Il faut avoir travaillé entre 312 et 624 dans une période de référence de 21 à 42 mois, et s'inscrire comme demandeur d'emploi auprès d'Actiris ou du Forem et chercher activement un emploi.

En Région de Bruxelles-Capitale, l'organisme chargé de gérer les offres d'emploi et la formation des demandeurs d'emploi est ACTIRIS. Pour la Région Wallonne, le service de l'emploi est le FOREM.

Le demandeur d'emploi devra donc s'inscrire dans un des organismes régionaux de l'emploi : FOREM - Actiris

Le travail à l'étranger peut compter dans le calcul du droit aux allocations de chômage, si vous avez travaillé en Belgique.

Les allocations de chômage sont calculées sur une base journalière en régime 6 jours qui varie en fonction de la rémunération perdue, de la composition de famille et de la durée du chômage.

Les allocations de chômage peuvent être refusées pour une certaine période pour abandon d'emploi, faute grave, manque de recherche active d'emploi, refus d'emploi convenable.

Pour plus d'informations sur le droit aux allocations de chômage :
http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31

Les allocations sont dégraissives de 65% de la rémunération perdue à 45,41 € pour un chômeur avec famille à charge, à 38,14 € pour un isolé, 20,15 € pour une cohabitant.

Le cumul avec d'autres prestations et revenus professionnels est limité. Les indémnités journalières seront diminué de la partie du montant du revenu journalier qui dépasse 13,70 €.

Pour plus d'informations sur les indémnités de chômage :
http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

Un chômeur qui travaille à temps partiel peut percevoir une complément de chômage en fonction de sa situation.
http://www.onem.be/fr/citoyens/travail-temps-partiel

Il existe également une allocation de chômage avec complément d'entreprise pour les travailleurs de plus de 58 ans qui ont au moins 624 jours de travail dans les 42 derniers mois.
http://www.onem.be/fr/citoyens/ch%C3%B4mage/chomage-avec-complement-dentreprise-prepension

Dans des problèmes temporaires tels que la météo, les grèves, ou autres peuvent amener l'employeur a mettre le travailleur en chômage temporaire pour raisons économiques. Le travailleur devra répondre aux mêmes conditions que le chômage complet pour pouvoir ouvrir son droit au chômage.
http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t32


Chômage des jeunes

Les jeunes de moins de 30 ans doivent effectuer une stage d'insertion professionnelle de 310 jours avant de bénéficier d'une allocation d'insertion.
http://www.onem.be/fr/nouveau-regime-pour-les-jeunes-sortant-des-etudes


Avantages complémentaires

Pour certaines catégories de chômeurs, il existe des avantages complémentaires aux allocations de chômage, en cas de licenciement collectif, pour les ouvriers, les employés de maison et les travailleurs titres-service, les travailleurs âgés, les chômeurs de longue durée.




Retour



Les associations et Asbl (association sans but lucratif) sur Social Square